Ambition environnementale & sociale

Nachtigal
un Projet porteur d’une forte ambition dans les
domaines environnementaux et
sociaux

Un accompagnement social qui se veut exemplaire et responsable des populations directement impactées par le Projet

6 familles sont concernées par le relogement.
5 d’entres elles sont déjà relogées, dans des conditions de confort et de sécurité sensiblement améliorées.
La 6e maison de réinstallation en cours de construction.

Une indemnisation
juste et transparente a été versée à chacune des personnes affectées dont les biens ou mises en valeur sont impactées par le Projet dans le cadre d’un processus mené en étroite collaboration avec les Autorités.

Les agriculteurs dont les activités agricoles sont situées sur l’emprise du barrage et de la cité de l’exploitant ont accès à des terres de remplacement choisies en concertation. Les agriculteurs dont les superficies impactées excèdent 1000m2 sont approvisionnés en semences et plants améliorés et bénéficient d’un accompagnement par des ingénieurs agronomes.


Les pêcheurs et mareyeuses concernés sont accompagnés dans l’évolution de leur activité avec dans un premier temps l’acquisition de matériel de pêche, puis l’aide à la formation à de nouvelles techniques de pêche adaptées à la future retenue où un débarcadère sera aménagé.


Un vaste programme d’ aide à la reconversion des travailleurs identifiés de la filière artisanale d’extraction du sable en rivière est mis en œuvre. Ce programme comporte des compensations financières et un accompagnement à la reconversion.
Une clause pour privilégier l’emploi local est prévue dans le cahier des charges du futur Opérateur Sable de la retenue ainsi que sur le chantier de construction.

Des retombées économiques locales importantes et variées

Des créations
d’emplois directs et
indirects seront
générés par le Projet.

Le chantier emploie
plus de 3000
travailleurs.

L’emploi local est encouragé de manière
systématique :l’ensemble des contrats des entreprises de construction
comportent des clauses favorisant l’emploi local.

Les entreprises locales sont parties prenantes du Projet en étant soit
titulaires du marché principal (Cité d’Exploitation) soit en
opérant en qualité de sous-traitant des titulaires (Génie Civil, Electromécanique, Ligne de Transport).


La création d’activités économiques nouvelles dans la retenue d’eau :

  • Une unité
    industrielle
    d’extraction du sable
    de rivière
  • Un potentiel de
    pêche accru dans la
    retenue


Un plan d’action de développement local visant à accompagner l’ économie et améliorer les infrastructures locales est mis en œuvre afin d’améliorer la capacité d’accueil du flux de travailleurs générés par le Projet. Il concerne notamment
les domaines suivants :

  • Eau
  • Electricité
  • Santé
  • Education
  • Agriculture
Des actions innovantes et inscrites dans la durée en faveur de la préservation de l’environnement

Très en amont du démarrage du chantier, les enjeux environnementaux ont été pris en compte de manière approfondie, conformément aux meilleures pratiques internationales.

Des études spécifiques concernant la biodiversité ont permis l’élaboration de
stratégies de compensation pour les espèces à enjeux
(plantes aquatiques, populations piscicoles)

NHPC s’engage avec ses prestataires à maitriser les impacts environnementaux des activités de chantier conformément aux
meilleures pratiques internationales à travers des engagements contractuels.


Des programmes d’amélioration des connaissances et de suivi évaluation sont menés depuis 2016 et seront poursuivis en phase chantier et exploitation de l’ouvrage.

NHPC s’appuie sur une expertise nationale et internationale, notamment dans les
domaines de l’ichtyologie et de la botanique.


Un engagement à long terme en faveur de la conservation à travers un programme d’appui au Parc National de Mpem et Djim, comme une des mesure de compensation des impacts du projet et mis au point en collaboration avec le Ministères de la Forêt et de la Faune (MOU MINFOF/NHPC).

Un Mécanisme de Gestion de Requêtes et de Plaintes mis en place depuis 2015
  • – Un dialogue permanent avec une équipe E&S installée par le Projet depuis 2014 à Batchenga, dont un Officier de Gestion des Requêtes et des Plaintes.

 

  • – Plus de 900 personnes accompagnées depuis la mise en place du Mécanisme de Gestion des Requêtes et des Plaintes en avril 2015

L’Officier de Gestion des Requêtes et des Plaintes avec une Personne Affectée par le Projet